Visite de la Tour de contrôle aérien d’Aulnat le samedi 2 mars 2019

La samedi 2 mars, la Tour de contrôle aérien d’Aulnat a bien voulu ouvrir ses portes à un petit groupe de libéristes. Une dizaine seulement, car nous allons pouvoir visiter la salle d’approches et la vigie avec le personnel en plein guidage.
Pour les libéristes que nous sommes, pas de moteur, pas de transpondeur, des unités de mesures communes qui ne sont ni des miles, ni des pieds. Visiblement, nous sommes assez éloignés du quotidien des aiguilleurs du ciel. Mais évoluant et partageant le même milieu, l’air, nous sommes reçus avec considération. Les contrôleurs se montrent disponibles et accommodants pour nous présenter leur quotidien. Outre les vols commerciaux, le personnel gère les départs, arrivées & passages de vols privés (tourisme, affaires, aéroclubs), militaires (ateliers de l’AIA, exercices) ou de la sécurité civile.
En ce samedi hivernal maussade, la période est calme. La haute saison des voyagiste n’a pas débuté mais l’activité d’Aulnat dépend surtout de la météo (trafic augmenté par beau temps). Mais ce serait réducteur que de cantonner le rôle des 36 contrôleurs aux flux de notre aéroport régional. Son personnel régule le trafic d’une zone s’étendant de Saulieu (dans le Morvan) à Rodez, avec tout ce qui peut jouxter cette diagonale de 350 km (Nièvre, Allier, Loire, Haute-Loire, Cantal, Lozère,…). Bref, de sacrées prérogatives et responsabilités que de guider tout ce micmac aérien en 3 dimensions.
Toute proportion gardée, bien qu’étant concernés, on n’est tout de même pas si mal loti dans notre coin, à nos faibles altitudes et vitesses. Pour ce qui est de la distance, on travaille (avec succès) à son amélioration.
En phraséologie aéronautique, « ABB » ça se dit « Alpha Bravo Bravo ».

1 commentaire sur “Visite de la Tour de contrôle aérien d’Aulnat le samedi 2 mars 2019”

  1. Bravo à Arnaud qui a su partager sa curiosité et négocier la visite de cet espace ultra sensible. Un plus dans la relation avec les contrôleurs et la DGAC pour qui nous ne serons plus des éventuels perturbateurs dans un espace arérien très sensible . ABB est désormais le club de parapente le plus dynamique grâce à certains de ses membres qui n’hésitent pas à améliorer notre activité et notre sécurité en toute humilité. Chapeau à vous .

Répondre à Nico Annuler la réponse